Catégories
Restaurants

Ko-ishi: crêperie Japonaise!

Ca ne m’arrive pas souvent d’aller manger au restaurant mais quand j’ai su qu’un nouveau p’tit japonais avait ouvert à Marseille, j’ai vite programmé ça dans mon agenda pour y aller avec une amie. 

KO-ISHI25 Rue Sainte 13011 Marseille

Dans cette crêperie japonaise il est proposé des takoyaki (petits beignets), okonomiyaki (crêpe au chou) et un plateau fraicheur composé de deux onigiri avec un korokké (croquette de pomme de terre) accompagné d’une petite garniture japonaise. Pour le dessert, il y a des daifuku, des dorayaki ainsi que des chocoyaki! 
Ce type de restaurant est tellement rare dans ma ville, que j’étais toute excitée à l’idée de manger jap’ autre que des sushi!  

Comme vous avez pu le voir, je fais de temps en temps des Takoyaki à la maison et j’ai eu l’occasion d’en manger à Paris mais dans cette crêperie j’ai choisi de goûter à une version que je ne connaissais pas: au poulpe avec du curry dans la pâte, YUMMY!!! Le curry est ni trop présent ni pas assez et les tako sont exactement comme il faut: bien fondants dans la bouche

Pour l’okonomiyaki, j’ai aussi choisi au poulpe parmi tous les choix: fromage, crevettes, porc ou soba!

Gourmande comme je suis, j’ai évidement pris des chocoyaki pour le dessert! Comme vous l’aurez deviné, ce sont des takoyaki fourrés au chocolat. Ils sont joliment décorés de sucre glace, de vermicelles en sucre et… surprise… du sucre pétillant qui éclate dans la bouche! 

Miam Miam, ils ne vous donnent pas envie ces petits beignets au chocolat? ^^

Catégories
Restaurants

Kuri Kuri: boutique Japonaise à Porto

De retour de mes vacances à Porto, je partage avec vous quelques photos d’une boutique japonaise trouvé là-bas (comme à mes habitudes lorsque je pars en vacances, je cherche toujours des adresses en rapport à la culture japonaise ^^).Celle-ci se trouvait à 6 minutes à pieds de l’appartement que nous avions loué, je n’avais donc aucune excuse pour ne pas y faire un tour! 
KURI KURI Shop:Rua do Rosario, 2424050-522 Porto
« Kuri kuri » est une expression japonaise utilisée pour décrire les enfants et les petits animaux quand ils sont affectueux, adorable. 

C’est une des boutiques japonaises les plus fournies et variées que j’ai eu l’occasion de visiter jusqu’à présent: accessoires bentô, calligraphie, céramique, origami, livres japonais, papeterie, textiles, mode, bijoux, accessoires…
Mes yeux ne savaient plus où regarder tellement il y avait pleins de jolies « petites choses » disposées sur ces étagères! Je vous invite donc à y aller si jamais vous partez un jour en vacances à Porto ^^
Petit plus: on a aussi la possibilité de s’inscrire à des ateliers d’origami et Sushi, organisés dans la boutique!

Catégories
Restaurants

Restaurant vietnamien à Paris : mon top 3 – partie 1: Pho 14

Je me fais un plaisir d’amener tous mes amis, Loesha y compris ^_^, dans « mes » meilleures adresses en matière de cuisine vietnamienne. Habitant dans le 13e à Paris, je pense avoir testé la grande majorité des restaurants servant des plats vietnamiens du quartier et au final, je vais très régulièrement à quelques uns d’entre eux. Je voulais les partager avec vous via quelques billets. Voici le premier sur le restaurant… l’entrée de Pho 14 Pho Banh Cuon 14 (ou Pho 14) 129 Avenue de Choisy 75013 Paris 13 Ce restaurant sert avant tout du « Phở » (prononcer « Feu »), comme son nom l’indique (et des banh cuon, mais je les trouve pas bon du tout hihi)

C’est quoi un Phở ?

Ce plat LE plat de Hanoï, la capitale du Vietnam et le plat national du pays. Pho signifie nouille de riz. C’est une soupe avec dedans des tranches de boeuf (ou plus rarement de poulet), et éventuellement des boulettes de viande et des tripes (j’ai dit éventuellement, c’est pas obligé du tout), des nouilles de riz plates, quelques herbes, et un bouillon extrêmement parfumé et en général très dégraissé (c’est donc Weight Watchers friendly). Un peu comme dans les lamen japonnais, le goût du bouillon est la caractéristique du plat la plus importante et sa recette est classée secret défense

Personnalisation du pho

On peut ajouter à la soupe des herbes aromatiques, du citron, et une sauce marron foncé qui s’apparente à une sauce « barbecue ». Tout ceci est servi à part. A Hanoï, on ne vous proposera pas d’herbes aromatiques à ajouter ni la sauce marron. Je ne sais pas trop pourquoi en France si… Pour la petite histoire, selon mon épouse Vietnamienne, on ajoute un peu de citron dans les plats pour relever mais aussi pour que le gras contenu dans le plat ne fasse pas grossir. A bon entendeur… Aussi, on peut ajouter dans son pho des « beignets » frits et au gout assez neutre , qu’on va tremper dans le pho pour qu’ils s’imbibent de bouillon, comme on le fait avec nos croûtons ! N’oubliez donc pas de mettre une rasade de citron…

La technique pour manger un pho

Dans l’idéal, car c’est assez compliqué, il faut mettre, avec ses baguettes (main droite), dans sa cuillère à soupe (main gauche), un peu de nouilles, puis une tranche de boeuf, et enfin tremper le tout dans le bouillon, pour ensuite aspirer le tout en faisant du bruit parce que bruit permet de mieux capter le goût. Sinon, on peut diviser en 2 étapes : on met en bouche tranche de boeuf et des nouilles avec ses baguettes, puis ensuite une cuillère à soupe de bouillon.

Quel plat choisir à Pho 14 ?

Je vous conseillerai le « Phở tài chính ». Il ne comporte pas de boulettes ni de tripes, peu appréciés des occidentaux et uniquement des tranches fines de boeuf, certaines bien cuites et d’autres saignantes. Vous avez le choix entre « grand » et « petit ». C’est à vous de voir mais sachez que le petit est tout de même assez grand et que le grand est vraiment grand . Vous pouvez l’accompagner de thé glacé et d’une bière Saigon, qui a un petit goût de miel très agréable. En dessert : Leur « Chè Trois couleur », dont je parlais dans ce billet (et dont voici la recette) est excellent, je vous le recommande. C’est frais et original. Je ne prends jamais les autres desserts, je me prononce donc pas. chè 3 couleurs

Le cadre

C’est ambiance cantine. Il y a toujours la queue dehors, donc, ce n’est pas le meilleur endroit pour flâner. Venez tôt, de préférence (avant 20h le soir). Et enfin, le prix C’est un rapport prix / qualité / quantité difficile à égaler. Un pho coûte 7 ou 8€, un dessert 4€ environ, donc plat + dessert + boisson, vous êtes autour de 15€. Bien entendu, oubliez la carte bleu comme moyen de paiement. Voilà A bientôt pour un nouveau restaurant viet ! Petit « disclaimer » final : Pho 14 ne m’a offert aucune soupe pour publier ce billet et mes goûts sont logiquement très subjectifs. Si vous avez des adresses servant des bons Pho à Paris, let’s comment ! J’en ai moi même une autre qui fait des Pho de très bonne qualité, Pho Bida, 36 rue Nationale dans le 13e.

Catégories
Restaurants

Komikku, la boutique à bento en ligne

C’est la grande nouvelle de ce début d’après midi : Komikku à ouvert sa propre boutique e-commerce ! Rendez-vous à cette adresse : http://www.komikku.com, pour apprécier et admirer leur site, sur lequel on retrouve tous leurs produits phares dans le domaine des bento et accessoires ! Que du bonheur ! Komikku est depuis plusieurs années maintenant le spécialiste parisien du bento (mais aussi plus largement de la “Japan Attitude” : manga, goodies…). Le magasin se trouve tout près du métro Opéra, dans le quartier St-Anne. Les bentophiles attendaient depuis longtemps cette bonne nouvelle, tant par l’expertise de l’équipe (toujours sympathiques et de bons conseils) dirigée par Sam-san , que par la qualité et la diversité des produits proposés. Les trucs cool avec la boutique, c’est : – un design agréable, avec entre autres des pictos et illustrations sympas (j’adore le bandeaux Flash avec les boites humanisées ^^) – un site réalisé sur PrestaShop, une appli à site ecommerce Open Source (ça change du mastodonte Magento ou du vieux OSCommerce) – des frais de livraison au tarif ”France” (5.50€) – et le plus important d’un point de vu utilisateur : plein d’info sur les fiches produits : photos du bento, informations techniques (litrage…)… Mais aussi un truc assez original que j’aime beaucoup : des schémas expliquant l’utilisation de chaque type de bento. Bref, je ne peut que leur souhaiter une bonne continuation, autant sur le Web que dans l’échoppe “IRL” (In Real Life)

Catégories
Restaurants

Bento Day #5

Pour ce 5ème Bento Day organisé par l’équipe de Komikku, j’ai pu retrouver avec plaisir quelques bento-blogueurs habitués de cet événement : – Yukiharue – Nekogeekaku et sa petite famille – Mystic Naeko – Marie Chan – Pétrus – Nick – et Mickael mon co-rédacteur que vous voyez passer de temps en temps On a pu passer un petit moment agréable ce samedi midi à échanger sur les bento, la manière dont on les utilise (la grande question du séparateur vs. cup…), les personnes qu’on a réussi à convaincre de se lancer dans l’aventure… Mais ne vous inquiétez pas, nous ne sommes pas totalement obsédés par le bento : on a réussi à parler d’autres choses ! :pLe bento day, c’est l’occasion de voir un peu les nouveautés en avant première, les tendances et tout… (d’ailleurs je vous parlerez des nouveautés sympa de la boutique demain). Et c’est surtout l’occasion de découvrir de nouveaux petits resto sympa dans le quartier Saint-Anne… cette fois nous avons testé Happa Tei, spécialisé dans les takoyaki.
Mais qu’est ce qu’un takoyaki me demanderez-vous ? (j’espère que vous vous le demandez, sinon ma présentation sera un peu useless…) Il s’agit d’une boulette composé de ce qui ressemble un peu à une pâte à crêpe, fourré au poulpe… avec par dessus une sauce qui ressemble à de la mayo et de la ciboule émincée. On en a aussi goûté dans une sauce au curry… j’imagine que les variantes sont infinies ! Une découverte brûlante, mais pas mauvaise de tout ! Vous l’aurez peut être deviné, je crois que je vais partir à la recherche d’une poêle à tokoyaki dans pas longtemps On a aussi eu des korokke (genre de galettes de pomme de terre), edamame (haricots de soja), et pour finir une sorte de petit gâteau fourré à la pâte d’azuki ou de chocolat… miam :p

Une journée sympa comme vous pouvez vous en douter… Le seul inconvénient des bento day, c’est qu’on n’en fait pas assez souvent ! Et accessoirement que je crame un peu trop mon quota de points WW… mais bon, une entorse à mon régime ne peu pas vraiment me faire de mal… :s