Catégories
Restaurants

Restaurant vietnamien à Paris : mon top 3 – partie 1: Pho 14

Je me fais un plaisir d’amener tous mes amis, Loesha y compris ^_^, dans « mes » meilleures adresses en matière de cuisine vietnamienne. Habitant dans le 13e à Paris, je pense avoir testé la grande majorité des restaurants servant des plats vietnamiens du quartier et au final, je vais très régulièrement à quelques uns d’entre eux. Je voulais les partager avec vous via quelques billets. Voici le premier sur le restaurant… l’entrée de Pho 14 Pho Banh Cuon 14 (ou Pho 14) 129 Avenue de Choisy 75013 Paris 13 Ce restaurant sert avant tout du « Phở » (prononcer « Feu »), comme son nom l’indique (et des banh cuon, mais je les trouve pas bon du tout hihi)

C’est quoi un Phở ?

Ce plat LE plat de Hanoï, la capitale du Vietnam et le plat national du pays. Pho signifie nouille de riz. C’est une soupe avec dedans des tranches de boeuf (ou plus rarement de poulet), et éventuellement des boulettes de viande et des tripes (j’ai dit éventuellement, c’est pas obligé du tout), des nouilles de riz plates, quelques herbes, et un bouillon extrêmement parfumé et en général très dégraissé (c’est donc Weight Watchers friendly). Un peu comme dans les lamen japonnais, le goût du bouillon est la caractéristique du plat la plus importante et sa recette est classée secret défense

Personnalisation du pho

On peut ajouter à la soupe des herbes aromatiques, du citron, et une sauce marron foncé qui s’apparente à une sauce « barbecue ». Tout ceci est servi à part. A Hanoï, on ne vous proposera pas d’herbes aromatiques à ajouter ni la sauce marron. Je ne sais pas trop pourquoi en France si… Pour la petite histoire, selon mon épouse Vietnamienne, on ajoute un peu de citron dans les plats pour relever mais aussi pour que le gras contenu dans le plat ne fasse pas grossir. A bon entendeur… Aussi, on peut ajouter dans son pho des « beignets » frits et au gout assez neutre , qu’on va tremper dans le pho pour qu’ils s’imbibent de bouillon, comme on le fait avec nos croûtons ! N’oubliez donc pas de mettre une rasade de citron…

La technique pour manger un pho

Dans l’idéal, car c’est assez compliqué, il faut mettre, avec ses baguettes (main droite), dans sa cuillère à soupe (main gauche), un peu de nouilles, puis une tranche de boeuf, et enfin tremper le tout dans le bouillon, pour ensuite aspirer le tout en faisant du bruit parce que bruit permet de mieux capter le goût. Sinon, on peut diviser en 2 étapes : on met en bouche tranche de boeuf et des nouilles avec ses baguettes, puis ensuite une cuillère à soupe de bouillon.

Quel plat choisir à Pho 14 ?

Je vous conseillerai le « Phở tài chính ». Il ne comporte pas de boulettes ni de tripes, peu appréciés des occidentaux et uniquement des tranches fines de boeuf, certaines bien cuites et d’autres saignantes. Vous avez le choix entre « grand » et « petit ». C’est à vous de voir mais sachez que le petit est tout de même assez grand et que le grand est vraiment grand . Vous pouvez l’accompagner de thé glacé et d’une bière Saigon, qui a un petit goût de miel très agréable. En dessert : Leur « Chè Trois couleur », dont je parlais dans ce billet (et dont voici la recette) est excellent, je vous le recommande. C’est frais et original. Je ne prends jamais les autres desserts, je me prononce donc pas. chè 3 couleurs

Le cadre

C’est ambiance cantine. Il y a toujours la queue dehors, donc, ce n’est pas le meilleur endroit pour flâner. Venez tôt, de préférence (avant 20h le soir). Et enfin, le prix C’est un rapport prix / qualité / quantité difficile à égaler. Un pho coûte 7 ou 8€, un dessert 4€ environ, donc plat + dessert + boisson, vous êtes autour de 15€. Bien entendu, oubliez la carte bleu comme moyen de paiement. Voilà A bientôt pour un nouveau restaurant viet ! Petit « disclaimer » final : Pho 14 ne m’a offert aucune soupe pour publier ce billet et mes goûts sont logiquement très subjectifs. Si vous avez des adresses servant des bons Pho à Paris, let’s comment ! J’en ai moi même une autre qui fait des Pho de très bonne qualité, Pho Bida, 36 rue Nationale dans le 13e.