Recettes de Cuisine

Expérience : Saucisses centipèdes

Il y a quelques mois, Mickael m’a envoyé un article de blog de cuisine russe (que je ne retrouve plus), et qui a changé pour toujours ma perspective de la cuisine… La saucisse à pattes ! Devenue une véritable obsessions, je ne pouvais m’empêcher d’y penser, imaginer de quel manière j’allais procéder… Voilà qui est fait ce week-end, la cuisine a été transformé en atelier de confection nouillesque, pour reproduire, tels des petits golems n’ayant rien à envier au Monstre en Spaghettis Volant. Voici donc ma première tentative de saucisse à pattes Ingrédients (pour 2 à 4 personnes) : – 4 saucisses de Francfort (il faut une saucisse qui tienne le même temps de cuisson que les pâtes) – des spaghettis (saucisse à pâtes pattes oblige ^^) au moins épaisseur n°3 – gros sel Le plus long est finalement de mettre à bouillir une grosse quantité d’eau salée… heureusement que j’avais gardé au fond d’un placard ma grosse cocotte. des 70’s ! Pendant ce temps, passons à l’atelier confection. Le but de l’opération est de planter des spaghettis dans la saucisse, de manière à ce qu’il la traverse. Il faut donc une saucisse pas trop épaisse, tendre, et des spaghettis assez gros pour qu’ils percent bien la peau de la saucisse (oublier les capellinis…). Niveau technique, nous nous y sommes mis à deux, moi et mon copain. Nous avons chacun testés des méthodes de pénétration nouillesque différentes, pour tester la plus robuste à la mise en cocotte… Niveau méthodologie, il vaut mieux commencer à planter les pâtes par une extrémité de la saucisse. Ensuite faire le tour et planter suivant une logique… ou pas. – Saucisse 1 : tentative de séquence en spirale, dit TB-TT. Un peu de casse dans la mise en cocotte, mais globalement bonne tenue. – Saucisse 2 : “rasta saucisse”, avec des spaghettis juste sur une extrémité. C’est celle qui à eu le moins de spaghettis cassés, tant lors de l’attente (avant de les mettre dans la cocotte, il faut les poser quelque part :x) que lors de la cuisson. Potentiellement la plus fun si vous prenez le temps de la décorer. – Saucisse 3 : pose en parapluie, qui semblerait la plus réduite en largeur, et facilite donc la mise en eau. – Saucisse 4 : la Saint-Sébastien, sans vraiment de méthode, mais avec spaghettis en rang serrés. Pas mal de perte dans le fond e la marmite quand même… Pour la cuisson, une à la fois, voir deux, lorsque la 1ère a ramollie et laisse plus de place dans la cocotte. Une fois le temps de cuisson passé (8-10 minutes), sortir à l’épuisette. A priori pas besoin de matière grasse, la saucisse lubrifie déjà bien les pâtes lors de la cuisson. Après il ne vous reste plus qu’à leur mettre des yeux, voir une bouche… et de les regarder gentillement s’ébattre au fond de votre bento Cooking testVaisselle générée : 1/5 Anticipation : 1/5 Temps de préparation : 2/5 Concentration : 4/5 Difficulté générale : 2/5

Vous pourriez également aimer...