Catégories
Recettes de Bento

Bento pour le concours de Printemps et canard au miso

Comme beaucoup d’entre vous, j’ai envoyé hier ma contribution au concours de bento de Printemps édition 2010, organisé par Bento & co.

J’ai été faire mon petit marché samedi, et choisi quelques légumes qui me semblaient de saison… et même ma première barquette de fraises de l’année (même si ça n’est réellement la saison dans nos contrées). Avec mon chausson-sablé au pomme à côté , ça me fait penser à une transition fruit d’hiver / fruit d’été… le printemps en somme ^^ C’est Seb qui va bénéficier de ce bento ce soir… mais je me suis réalisé une version minimaliste dans une plus petite boite pour ce midi.

Présentation de la bête… Étage salé : – magret de canard au miso – chou chinois, laitue, concombre, radis blanc et tomates cerises Étage sucré : – salade de fraises et citron vert – mini chaussons-sablés de pomme / miel / amandes effilées

J’ai donc basé le bento sur le magret de canard au miso, après m’être interrogée sur la viande que j’allais cuisiner pour l’occasion… Mais j’ai eu une révélation en me levant samedi matin qui m’a donné un avant goût printanier (la nature en ébullition, fleurs, arbres qui bourgeonnent, petits oiseaux, …tous ça quoi) : deux canards face à face, qui ne bougeaient pas, et restaient là immobile, à se regarder dans le blanc des yeux. J’imaginais là bien une scène de drague traditionnelle entre le col-vert et sa cane (mais j’interprète certainement, ils se toisaient peut être). Bref, je me suis dit que c’était un cygne signe :p

J’avais envie depuis un moment d’essayer une recette de magret de canard au miso : j’en avait eu dans un bento acheté chez Momonoki, et j’avais trouvé ça très bon. Je me suis mise en quête d’une recette, et j’ai trouvé celle-ci que j’ai un peu fait à ma sauce.

Magret de canard au miso (pour un magret) :

  • 1 magret de canard
  • 150g de pâte de miso
  • 1,5 cuillère à soupe de saké

1-Dégraisser le magret Globalement j’ai suivi la recette citée ci-dessus pour tout le début de la recette… mais je me demande si cette phase de dégraissage est vraiment nécessaire, si on le poêle après pour sa cuisson. Faire des trous à la fourchette dans le gras du magret, et le passer à la poêle à feu très doux pour faire fondre un maximum de graisse. Attention à ne pas le cuire ! Une fois le canard un peu dégraissé, et avant qu’il ne commence à cuire, le sortir de la poêle, et le mettre dans une assiette de glaçon, afin de le refroidir rapidement.

2- Préparation de la marinade Mélanger le miso et le saké dans un bol.

3- Marinade Poser une moitié de la marinade dans un plat creux, poser le canard dessus, et l’enduire du reste de la pâte au miso. Mettre au frais pendant une nuit au moins (ils le mettent 2-3 jours dans la recette, mais n’ayant pas le temps, j’ai du réduire). Au moment de le cuire, retirer le miso.

4- Cuisson Là j’ai utilisé ma méthode, car je n’aime pas trop la viande ultra saignante… mais le canard trop cuit est souvent dur. Préchauffer le four sur 180°C. J’ai donc poêlé mon magret à feu vif, 2 minutes de chaque côté en commençant côté peau.

Ensuite je l’ai mis dans ma cocotte en fonte, fermée, et passé 20 minutes au four. Je suis assez contente du résultat de la cuisson (première fois que je le fais comme ça)… rosé, tendre et doré.