Recettes de Cuisine

Recette du Ramen maison #1

Pas beaucoup de bentos cette semaine… mais je me suis essayée à plusieurs recettes maison “hors bento”. L’une d’elle, une de mes premières tentatives de ramen maison, avec des légumes de saison et du jambonneau… à adapter à l’envie ! Nous avons tout d’abord été faire une descente au Paris Store pour acheter des nouilles de toutes sorte. Le choix n’est pas évident lorsqu’on est une novice, mais j’ai craqué entre autre pour des petits sachet d’udon frais (en grande partie a cause de l’emballage, je l’avoue, mais aussi pour le calibre :p) Bref, après je l’ai un peu joué free-style, vu que je ne voulais pas utiliser des sachet de bouillon tout prêt. J’ai donc essayé de m’inspirer de recette piochées sur le web et de l’adapter avec ce que j’avais sous la main. Ingrédients (pour 2 gros bols de soupe) Pour le bouillon : – fanes de 2 oignons nouveaux coupé en grosses tranches – 1 carotte coupée en petits dés – 2 cuillères à soupe de sauce soja – 1,5 cube de bouillon de poule – 4-5 cm de gingembre jeune fendu en deux – 1 oignon coupé en deux – 1 gousse d’ail écrasée – 1 os de jambonneau (très facultatif…) Pour le reste… – des nouilles pour 2 (udon ou autres…) – 1/2 jambonneau coupé en tranche fine (ou du roti de porc cuit) – 2 oeufs durs – 1-2 oignon nouveaux émincés – 1 carottes coupée en lamelles – 1/2 feuille d’algues nori coupé grossièrement 1- Préparer le bouillon en amenant à ébullition une grosse casserole d’eau, dans lequel vous aurez plongé les différents ingrédients composant le bouillon. Puis baisser le feu, et laisser frémir le bouillon 1 heure (voir plus)… Vous pouvez rajouter un peu d’eau en cours de préparation si le niveau de liquide baisse. Écumez de temps en temps le bouillon. 2- Préparer la garniture : couper et émincer les légumes et les algues, couper en fines tranches la viande, couper en 2 les oeufs durs. 3- Une fois prêt, passez le bouillon au chinois, et récupérez le liquide filtré dans une casserole. Mettre sur le feu et porter à ébullition. Le nouille udon fraîches peuvent cuire sans être rincée ensuite, vous pouvez donc les plonger dans le bouillon et les cuire 2-3 minutes. Si vous utilisez des pâtes sèches, il faut généralement les rincer après cuisson. Il faut donc les cuire à l’eau à part, les rincer, puis les servir directement en versant le bouillon dessus dans un bol. 4- Servir les soupes. Je met généralement dans le fond du bol les aliments pas très “jolis” ou nécessitant de cuire plus longtemps dans le bouillon (ici par exemple des oignons frais, les algues et les carottes). Verser les nouilles, puis poser la viandes et les oeufs, et décorez (petites carottes en étoiles, ciboulette…). Pour finir, verser du bouillon jusqu’en haut du bol ! Attention au service et aux mains, c’est chaud A déguster avec une bonne bière La soupe n’est pas mauvaise, même si je pense que le bouillon peut être amélioré en utilisant une vraie viande comme base (carcasse de poulet, ou os de porc…). Pour les avoir tester, les sachet de bouillon des épiceries asiatiques sont aussi une bonne alternative. En revanche j’étais surprise par le jambonneau. Il faut normalement utiliser du rôti de porc, mais mon boucher n’en ayant plus, il m’a conseillé de prendre du jambonneau. J’ai bien fait de l’écouter, car le jambonneau est plus goutu et s’attendrit dans la soupe. Essai transformé, donc Cooking testVaisselle générée : 4/5 Anticipation : 2/5 Temps de préparation : 4/5 Concentration : 3/5 Difficulté générale : 3/5

Vous pourriez également aimer...